Orphelinat de Kamakura

L'orphelinat de Kamakura accueille tous les jeunes ayant besoin d'un foyer...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shoji arrive...

Aller en bas 
AuteurMessage
Shoji
Jardinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 226
Age : 30
Localisation : dans les nuages
Petit(e) ami(e) : POurquoi faire ?
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Shoji arrive...   Dim 25 Fév - 15:39

Shoji avait fait de l’auto stop pour arriver a l’orphelinat son nouveau lieu de travail, sa n’avait pas été une mince affaire, parce que le château n’était pas particulièrement en plein centre d’une ville mais une brave âme avait finis par le prendre, après l’avoir regardé d’un air soupçonneux. Sûrement qu’il pensait que le jeune homme faisait une fugue, qu’y pouvait il si il était petit et pas bien gros, même si il n’était pas sûr de son age a cent pour cent il était certain d’être au moins majeur !

Il avait pour tout bagage qu’une petite valise avec dedans une photo de son frère et quelques affaires leur appartenant à tous les deux, quand il le reverrait il lui redonnerait parce que il le reverrait il s’en était fait la promesse de le retrouver. Il avait aussi plusieurs paquets de bonbons comme à son habitude. Il sortit une sucette a la fraise de sa poche et la suçota doucement tout en avançant dans l’allé qui le menait a l’entré observant les alentours, les jardins...son futur lieu de travail, c’était jolie en tout cas il espérait qu’il s’y plairait.

Il portait aussi une petite sacoche avec son matériel de dessin dedans, jamais il ne s'en séparait, en plis ici semblait être un endroit idéal, les jardins étant assez grand il pourrait surement s'y trouver des coins pour exercer sa passion, ou alors écrire des poèmes tout simplement...

Il entra dans le hall et s’arrêta au milieu hésitant sur ce qu’il devait faire. Peut être trouver le bureau de la directrice pour lu dire que le nouveau jardinier était arrivé, il espérait qu’elle le prendrait au sérieux en le voyant parce que ce n’était pas toujours drôle d’être pris pour un enfant de 15 ans ! Finalement il décida d’attendre au milieu du hall qu’une personne passe…

Il secoua les quelques mèches roses tomber devant ses yeux, il avait mis ses lentilles bleus parce qu'il voulait avoir les mêmes yeux que sont frère jusqu'à ce qu'il le revoit.Sa pouvait paraitre stupide mais sa ne l'était pas du tout a ses yeux au contraire c'était important, comme si une part de son jumeau était en lui comme sa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Coben
Pensionnaires
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Dim 25 Fév - 20:11

Un léger soupire ce fit entendre. Erwan était devant l’entrée de son futur ancien pensionnat. Il avait encore fait beaucoup de bêtise, le directeur ne voulait donc plus de lui, le renvoyant tout simplement vers un autre pensionnat. Il avait été obligé de lui en trouver un autre. N’étant pas majeur, il n’avait tout simplement pas pu le foutre à la rue, cela était strictement interdit. Intérieurement, Erwan riait bien, c’était pas le premier qui voulait se débarrasser de lui et ce n’était pas le premier qui devait se casser le cul pour lui trouver un autre endroit où vivre. De toute manière, dans ce pensionnat, il ne c’était pas fait beaucoup d’amis, y avait que des gamins qui voulait faire joujoue, alors il s’en fichait pas mal de devoir le quitter, au contraire, ça l’arrangeait plus qu’autre chose. Il serait débarasser de cette bande de morveux qui le coller sans cesse, le prenant un peu pour leur idole, qu’elle poisse il avait eut alors. Mais c’était bientôt finit tout ça.

Alors qu’il attendait dehors, sa valise à ses côtés, ses mains dans ses poches comme toujours, le taxi qu’avait appelé le directeur arriva alors enfin. Sans attendre plus longtemps, sans même dire au revoir, le jeune homme grimpa à l’arrière de celui-ci, regardant droit devant lui sans aucun regret. Après avoir reçut quelques instructions de la part du directeur, le chauffeur du taxi balança la valise du jeune homme dans le coffre et grimpa à son tour dans la voiture, derrière le volant. Sans aucune parole, il mit alors le contact, après avoir prit soin de verrouiller les portes, au cas où l’idée de fuir traverserait l’esprit d’Erwan. Amusé par cela, un sourire se dessina sur le visage du jeune homme, un sourire discret mais remplit de préjugé, d’amusement, un sourire peu innocent. Qu’il se rassure il ne tenterait rien. Après tout, il n’avait pas d’argent, nulle part où aller, alors pourquoi tenter de fuir alors que dans un orphelinat il était nourrit et loger sans rien en échange ? Ce serait bête de partir et de dire au revoir à tout ça …

Après environ deux heures de trajet, le taxi se stoppa devant une grande bâtisse, son nouveau chez lui. Erwan qui n’avait pas dormit une seule seconde depuis qu’il avait quitter son ancien pensionnat, resta de marbre, ne jetant même pas un coup d’œil à la bâtisse, dont il se ficher éperdument. De toute manière, ça recommencerait comme à chaque fois. Il s’installerait. Il se lasserait. Il serait viré. C’était une routine pour lui, ça devait bien être son 5ème pensionnat, ou peut-être un peu plus, depuis il avait arrêté de faire le décompte. Erwan était loin d’être méchant, mais il ne supportait pas l’ennuie, le faite qu’on le colle ou autre …Alors lorsqu’il en avait assez de l’endroit où il était, il faisait une bêtise impardonnable pour pouvoir mieux recommencer ailleurs. Foutu garçon.

Toujours sans douceur, le chauffeur dévérouilla les portes et sortie de la voiture pour aller ouvrir le coffre et foutre la valise du jeune homme à terre. Tranquillement, Erwan descendit alors de la voiture et empoigna celle-ci. Sans aucune parole, sans aucun geste, il commença à gravir les marches de sa nouvelle demeure, son nouveau chez lui. En quelques secondes, il fut alors dans le hall d’entrée. Banale, comme tout les autres. Sa valise en main, son autre main dans ses poches, Erwan continua d’avancer et s’arrêta un peu plus non, non loin du jeune homme. Il balada alors son regard un peu partout, voyant le monde légèrement bleu du à ses lunettes teintés de bleu clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoji
Jardinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 226
Age : 30
Localisation : dans les nuages
Petit(e) ami(e) : POurquoi faire ?
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Mar 27 Fév - 10:39

Shoji regarda le jeune homme arriver avec sa valise, un nouveau comme lui sans aucun doute, celui-ci s’était arrêté non loin de lui. Toujours avec sa sucette il s’approcha de lui avec un léger sourire enfantin sur son visage le dévisageant de ses grands yeux bleus. Non pas qu’il voulait paraître indiscret ou autre mais comme tous les enfants il avait une tendance a dévisager les gens qu’il rencontrait. Une fois a sa hauteur il ouvrit sa sacoche pour en sortir un paquet de haribot et c’est tout naturellement qu’il sortit un nounours du paquet pour lui en proposer.

« Tu en veux ? »

Il ne lui serait pas venu a l’esprit de d’abord se présenter, non la première chose que faisait Shoji c’était de partager l’unique chose qu’il pouvait avoir sur lui des bonbons, un vrai gosse. Au fond il devrait arrêter de se plaindre qu’on le prenne pour un enfant puisque c’était ce qu’il était. Il pencha légèrement la tête sur le côté faisant tourner sa sucette dans les doigts de son autre main attendant une réponse du jeune homme. Il s’attendant tout aussi naturellement a ce que celui-ci lui dise ‘oui bien sûr j’adore sa merci beaucoup’ pauvre Shoji qui vivait un peu dans son monde ou la vie était rose.

« J’aime bien tes lunettes, elles te vont bien »

Shoji aimait le rose le bleu, la couleur en général, il se balançait d’avant en arrière sur un pied, pas parce qu’il était gêné mais parce que rester sans bouger était une mission quasiment impossible pour lui sauf quand il dessinait ou écrivait, rare moment où il était concentré. Il lui vint enfin a l’esprit qu’il ne connaissait même pas son interlocuteur d’un ton tout aussi léger il se présenta alors enfin.

« Au fait je m’appelle Shoji et toi ? »


Il secoua ses cheveux rose qui avait une tendance a lui tomber dans les yeux, il serait temps qu’il les coupe d’habitude c’était son jumeau qui le lui faisait, Shoji baissa un bref instant les yeux a se souvenir avant de les reporter sur l’inconnu. Son cher jumeau qui lui faisait tout, et il aimait sa qu’on s’occupe de lui, enfin maintenant cela faisait plus d’un mois qu’il devait apprendre a se débrouiller seul. Au fond peut être que l’absence de son frère lui serait bénéfique et qu’il deviendrait enfin plus mature et plus autonome.

Malgré tout sous ses airs d’adolescent cela faisait de lui une personne très gentille on ne pouvait pas dire le contraire, fallait bien des côté positifs au ceux négatifs, 19 ans ne sait pas encore s’occuper de lui mais il restait une personne charmante et très social, bien qu’il n’ai pas l’habitude des contacts, c’est vrai qu’il s’y prenait maladroitement en proposant des bonbons par exemple, mais il n’avait jamais été a l’école et la seul personne qu’il fréquentait jusqu'à présent c’était son frère et son tuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Coben
Pensionnaires
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Mar 27 Fév - 16:00

Bien évidemment, préférant de loin la solitude à la compagnie, le jeune homme aux lunettes bleus aurait préféré rester seul dans ce grand Hall. Il aurait pu supporter la compagnie certes, mais celle d’un foutu gamin mon dieu qu’elle horreur. Il en avait assez supporter dans les autres orphelinats, et voilà que maintenant ça recommençait de plus bel. Merde mais qu’avait il fait au monde pour devoir supporter ces affreux gamins qui le collaient sans cesse. Pourtant il était loin d’être gentil avec eux, étaient ils sadique ou quoi ? Non parce que la franchement il avait du mal à comprendre. Il n’avait pas une tête d’ange, il ne souriait jamais, il ne parlait que rarement, ayant toujours un petit air de ‘je m’en fous’ sur le visage. C’était ça qui les attirait ? Ben dit donc, ils ne devaient pas être très nets ces enfants. Le manque d’amour ou de compagnie leur faisait faire strictement n’importe quoi. Qu’ils fassent leurs chichis entre eux et qu’il laisse le pauvre Erwan tranquille, il ne demandait pas la lune, juste de la solitude, de la tranquillité. Il n’avait aucunement envie de jouer les nounous ou ce genre de chose.

Pas de chance pour lui, alors qu’il avait cru qu’il serait tranquille dans son coin, le jeune homme à la carrure de gamin s’approcha lentement de lui, tout en ayant un petit sourire niais sur le visage. Ca n’étonnait même pas Erwan. Combien de fois il avait vu le même genre de sourire dans son ancienne habitation ? Il ne les comptait plus. Il y en avait eut beaucoup, beaucoup trop à son goût. M’enfin il ne pouvait rien faire, juste supporter cela en silence. Si le jeune homme à la chevelure rose lui avait parler normalement, s’il c’était contenter de lui demandé son prénom, Erwan n’aurait rien dit, il lui aurait répondu et il aurait été débarasser. Mais non, bien sur que non le gamin ne c’était pas contenter de faire ça. Il avait fallut qu’il lui propose … des bonbons ? Erwan avait vraiment une tête de mangeur de bonbon ? Pff. Stupide gamin. Ici il était dans un orphelinat, ne l’avait il pas remarquer ? Ici personne ne serait tendre avec lui, tout du moins pas Erwan. Qu’il aille voir ailleurs s’il y était, cela arrangerait pas mal le jeune homme.

Les mains dans les poches, sont regard fixé sur l’enfant, Erwan ne prit même pas la tête de répondre, de sourire ou de montrer quoi que se soit. Répondre à une question aussi débile non merci ce n’était pas son genre. Le jeune rebelle n’utilisait sa voix que rarement, pour les choses utile, intelligente, pas pour ça. Pour répondre à un stupide gamin qui allait finir par trop s’attacher à lui s’il acceptait ou même ne serait ce que lui répondait. Comme il ne lui prêtait aucune attention, Erwan avait pensé que le jeune homme partirait voyant qu’il n’avait aucun succès mais non, il insista, lui faisant cette fois ci un compliment. C’était gentil de sa part mais Erwan le savait déjà que ses lunettes lui allaient bien, sinon jamais il ne les porterait … Qu’attendait il exactement de lui ? Qu’il lui face un sourire tout mignon, qu’il le prenne dans ses bras, qu’il s’amuse à ses jeux de gamins avec lui ? Très peu pour Erwan. Le dénommer Shoji n’avait pas choisit la bonne personne mais alors pas du tout.

« Erwan … »

Ben oui, jusque là, il l’avait complètement ignoré ce pauvre gosse, fallait bien qu’il face un petit effort et qu’il réponde au moins à l’une de ses questions. Il avait donc répondu à la plus intelligente, celle qui aurait du normalement venir en première. Comme dans toutes formules de politesse il aurait du répondre ‘Enchanté Shoji’. Pourquoi faire ? Erwan en avait strictement rien à foutre de lui. Le gamin pouvait très bien repartir d’où il venait il ne ferait rien, il pouvait très bien ce mettre à chialer, Erwan ne broncherait pas. Au fond, il n’était pas bien méchant, mais il n’était pas très sociable préférant rester seul que de s’occuper des gens ou de s’amuser avec eux. C’était un jeune homme assez particulier que très peu de personne comprenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoji
Jardinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 226
Age : 30
Localisation : dans les nuages
Petit(e) ami(e) : POurquoi faire ?
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Mer 28 Fév - 23:23

Shoji finit par remarquer que le jeune homme n’était pas très causant et euh ne paraissait pas enchanté par les bonbons, il mit un certain temps a le comprendre d’ailleurs, le temps que sa monte au cerveau voyez vous ? Bref après être resté 3h le paquet tendu attendant on ne sait trop quoi il finit par ranger ses bonbons dans sa poche et se remit a suçoter sa sucette. Il restait encore près de Erwan donc, puisqu’il lui avait dit s’appeler comme sa. Aucune importance si celui-ci n’avait pas envie de parler, le silence pouvait être une bonne chose. Quoi que, au bout de quelques minutes Shoji reprit la parole peut être un plus sérieux que la fois d’avant parce qu’il avait eu le temps de méditer un peu…

« Excuse moi si je t’ai dérangé…

...Mon frère me disait toujours que je devais grandir, je sais pas bien m’y prendre…Je suppose que t’a pas trop envie de parler surtout a quelqu’un que tu dois considérer comme un gosse…

...mais en réalité j’ai 19 ans même si je les fais pas »


Shoji n’allait pas se mettre a pleurer non simplement parce que l’autre ne voulait pas lui causer, il ne pleurait jamais, toujours il souriait même quand il était triste c’était une particularité, la seule fois où il avait perdu le sourire c’était a la disparition de son frère mais il était inquiet en plus d’être malheureux de ne plus le voir enfin bref…Il s’était vite repris songeant que son jumeau n’aimerait pas le voir comme sa.

« C’est la première fois que tu...viens dans un orphelinat ? …Je veux pas être indiscret si tu veux pas répondre c’est pas grave »

Shoji lui offrit un nouveau sourire et s’éloigna de quelques pas, faisant un tour du hall des yeux, il regarda ensuite la valise du jeune homme pour ensuite le regarder un peu mieux, sous air taciturne, il dégageait une beauté…oui il devait pas être mal comme modèle enfin mieux ne valait pas y songer parce que sûrement qu’il s’accepterait jamais que Shoji le dessine. Il joua un instant avec un petit bracelet qu’il portait au poignet avant de revenir vers Erwan, peut être qu’il ferait mieux de le laisser seul que c’était ce qu’il voulait, pourtant comme lui il ne connaissait pas l’endroit avoir de la compagnie n’était pas forcément désagréable…de nouveau il entendit la voix de son frère lui dire que tout le monde n’était pas comme lui !

C’était pas bon signe sa d’entendre des voix surtout celle de son frère et si jamais il était mort…stop l’imagination l’heure n’était pas à l’écriture d’histoire ou autre…3Tiens mais d’ailleurs si Erwan préférait attendre en silence qu’on vienne les chercher il pourrait peut être se mettre dans un coin et faire son portrait mine de rien sans qu’il le sache, comme sa en plus il le dérangerait pas…Ah oui sa c’était une bonne idée, Shoji prit sa valise et partit s’asseoir sur des marches un peu plus loin, sortant ensuite de sa sacoche une feuille et un crayon de bois…Jetant des coup d’œil discret a Erwan Il entreprit de commencer son dessin tout en faisant seulement semblant de s’occuper pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Coben
Pensionnaires
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Jeu 1 Mar - 0:10

Alléluia, le gamin avait enfin compris que le jeune homme aux lunettes bleues n’avait aucunement envie de parler. Celui-ci restait donc silencieux pour le plus grand plaisir d’Erwan qui ne bougeait toujours pas d’un poil. Il commençait sérieusement à ce demander si quelqu’un viendrait réellement les chercher où s’ils allaient devoir se débrouiller tout seul. Ce qui lui faisait peur était que si personne ne viendrait, il allait devoir se farcir le gamin qui allait certainement le suivre en attendant de trouver une chambre, une personne qui l’aiderait ou autre. Mon dieu l’horreur, il préférait encore poireauter la toute la nuit que de vivre ça … Enfin rester là toute la nuit, ce serait surtout emmerdant et le jeune homme qui ne semblait pas tenir en place n’arriverait certainement pas à garder le silence tout ce temps. Merde mais pourquoi il fallait toujours qu’il tombe dans les pensionnats de ce genre. Il ne pouvait pas aller dans un où tout le monde tirait des têtes d’enterrement, au moins aucun qu’on ne l’embête. Non encore mieux, il voudrait aller dans un institut pour muet, au moins là il était sur que personne ne lui adresserait la parole et ce serait le bonheur total !

Comme il se l’était prédit, le jeune homme qui ne tenait pas en place ne tarda pas à prendre la parole, lui racontant sa vie. Merde mais il avait une tête d’assistante sociale ou quoi ? Qu’est ce qu’il en avait à foutre de son frère ou de son âge mentale ? Rien du tout ! M’enfin bon, ne voulant pas le vexer, il ne fit aucun commentaire et ne prit pas la peine de répondre quoi que se soit d’ailleurs. Qu’aurait il pu répondre à ce genre de commentaire, de toute façon ? ‘Oh mon pauvre petit, tu veux que je t’aide à évoluer ?’ Oh que non même pas en rêve, ce n’était pas le genre d’Erwan. Certes quand il le voulait bien, Erwan aidait les gens, mais pas ce genre de cas là, comme il l’avait dit précédemment, il n’était pas ici pour faire du baby-sitting ou quelques choses dans le genre. Non il était ici parce qu’il n’avait pas le choix, parce que le logement et la nourriture étaient gratuit, rien de plus. Eh puis de toute manière, si ça le saoulait réellement, il pourrait bientôt partir, il avait bientôt ses 18 ans après tout …

Eh voilà qu’Erwan s’ennuyait déjà. La soirée risquait d’être prometteuse, bien emmerdant avec un gamin qui allait sûrement le collé partout en lui racontant sa vie comme si c’était sa chère maman, un psychologue, ou un ami de longue date … Non mais franchement, Erwan avait il réellement une tête de gentil ami qui écoute les confidences ? Non pas vraiment, rien qu’en ayant une tête normal, il aurait plutôt tendance à faire chialer les nouveaux nés … Erwan avait beau ne pas répondre, le jeune homme à la chevelure rose n’abandonner pas, continuant de lui parler, de lui poser des questions. Bon, il faisait vraiment pitié là. Il lui répondrait et tenterait d’avoir la paix ensuite. Après tout, qu’est ce que ça lui coûtait de répondre si ce n’était que d’user de sa voix ? Rien du tout. Il rassembla alors toute sa patiente, soupirant légèrement et ce décida à prendre la parole, n’en disant que le minimum, comme souvent.

« Nan, c’est loin d’être le premier. »

Le jeune homme ne prit pas la peine de lui retourner la question, vu la tête qu’il faisait, pour lui c’était sûrement la première fois, c’était obligé, Erwan en mettrait sa main à couper. Il avait pas la tête, l’attitude d’un habituer des orphelinats. Contrairement à lui, vu son air décontracté, on pouvait voir que c’était loin d’être la première fois pour Erwan. A peine eut il répondu que le jeune homme commença à partir. Ah, ben il lui avait fait peur ? Ou peut-être avait il tout simplement compris qu’Erwan n’était pas de bonne compagnie. Tant mieux. Il allait enfin pouvoir profiter du calme en s’installant paisiblement dans un coin en attendant qu’une autre personne moins chiante face son apparition. D’habitude, Erwan était plutôt du genre à reluquer les jeunes hommes étant complètement homosexuel mais là … même si le jeune homme était plus âgé que lui, il ressemblait, faisait pensé à un gamin de 15 ans … L’horreur, il aurait l’impression de faire dans la pédophilie, même s’il n’était toujours pas majeur …Alors qu’il reportait son regard sur le hall, il aperçut la tignasse rose de son compagnon de hall qui était tout simplement assis sur le marche, dessinant. Que dessinait il ? Aucune idée et Erwan s’en foutait royalement …En attendant le moindre signe de vie, il s’adossa contre un mur, les mains dans les poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoji
Jardinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 226
Age : 30
Localisation : dans les nuages
Petit(e) ami(e) : POurquoi faire ?
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Jeu 1 Mar - 12:51

Shoji resta donc silencieux dans son coin assis sur les marches, une fois qu’il rentrait dans son monde plus rien ne comptait autour, il était concentré sur une unique chose son dessin. C’est dans ses moments là qu’on pouvait voir en Shoji autre chose qu’un enfant, il faisait plus adulte penché sur sa feuille sans bouger, comme quoi il en était capable de rester sans bouger pendant un long moment. Il se posait la question si il gardait les lunettes ou les enlevait en même temps il n’avait pas vu véritablement les yeux de Erwan mieux il valait les laisser alors et puis sa donnait un certain style a son portrait. Il était sur que si le jeune homme souriait il devait être vraiment beau, quoi que comme sa, sa lui donnait un air mystérieux c’était pas mal non plus. Au bout d’une heure après plusieurs coup de crayon, il finit son dessin, il resta un moment a le regarder a moitié satisfait, c’était assez ressemblant mais il savait d’expérience qu’un dessin n’était jamais parfait et pouvait toujours être amélioré mais il en avait assez fait pour l’instant et le résultat était pas mal il fallait l’avouer !

Le jeune homme a la chevelure rose hésitait sur la conduite a tenir, rester là où il était, ou alors venir lui montrer son portrait…Jusqu'à présent Erwan n’avait pas montré le moindre intérêt pour quoi que se soit, il s’en foutait sûrement même si c’était lui le sujet de l’esquisse. Il n’avait pas de montre aussi ignorait il combien de temps s’était passé mais il savait que cela faisait un moment qu’il dessinait, étrange que personne ne soit venu les accueillir quand même, il regarda Erwan et se leva prenant précieusement sa feuille a la main.

« Erwan ? Tu penses que...on va rester là toute la nuit ? »

Pour une fois il sortait une phrases intelligente, il ouvrit sa sacoche et glissa le dessin précieusement dans un carton ou une pile d’autre feuille était rangées. Peut être était il sensé trouver leur chambre eux même ? Non sûrement pas et puis on accueillait les membres du personnel ne serait ce que pour leur expliquer leur travail, et pus Erwan aussi qui n’en était pas a son premier orphelinat, ils devaient bien être au courant de son arrivé non ? A moins qu’ils ne doivent trouver le bureau de la directrice pour lui signaler leur présence. Incroyable son cerveau était capable de cogiter, non mais bon sous ses apparences Shoji n’était pas un attardé mental non plus, il fallait le connaître pour s’en apercevoir, pare que c’est vrai qu’au premier abord il paraissait indigne d’intérêt sauf pour être pouponner ! De même que il supposait que si il devait trouver leur chambre sa ne serait pas forcément ensemble, a moins qu’ils ne réunissent pensionnaires et personnels mais il en doutait.

Le petit bonhomme soupira légèrement cherchant du regard une indication qu’il aurait pu louper leur indiquant ou aller, mais non rien, soit intelligent Shoji que ferait ton frère dans ses circonstances…peut être que tout d’abord il foutrait la paix a Erwan comprenant qu’il n’attendait que sa, et deuxièmement il essaierait sans doute de trouver le directrice pour se présenter et prendre ses fonctions, oui mais voilà Shoji n’était pas son jumeau, pourtant il allait bien devoir faire quelque chose, il n’allait pas rester planter là toute sa vie ! Remarquable comme il se tenait calme par rapport à son arrivé, le fait de dessiner le changeait toujours un peu étonnant non ? On a tous ses bizarreries…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Coben
Pensionnaires
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Jeu 1 Mar - 17:35

Pendant tout le temps où Shoji dessina, Erwan ne bougea pas d’un millimètre, ce qui devait certainement arranger le jeune homme. Après tout dessiner une personne qui bougeait sans cesse devait être des plus agaçant, voir même totalement impossible. Erwan faisait donc un bon modèle, étant donné qu’il pouvait rester immobile pendant des heures entières sans que cela ne le dérange réellement. Pendant ce temps, il se laissait aller à se perdre dans ses pensées. Surtout que là, c’était le moment propice, le jeune homme à la chevelure rose semblait occupé donc un calme absolu régnait dans la pièce. Pendant que Shoji restait donc calme, Erwan se remémora son passer, chaque partie de sa vie, n’en loupant aucune, tout du moins jusqu’à ce qu’il ne soit interrompu. Mais bon, il ne pouvait pas en demander trop au jeune homme, il était rester calme pendant un long moment déjà, c’était un exploit vu comment il semblait super actif.

Alors que Shoji débutait à peine le portrait de son compagnon de Hall, celui-ci qui était adossé contre un mur, les mains dans les poches, le regard perdu, se perdit dans ses pensées. Tout d’abord, celles-ci se tournèrent vers sa jeunesse, là où déjà, il était un garçon très agaçant du à ses changements d’humeur assez fréquent. Dés qu’un problème se crée, il s’arrangeait pour un crée un autre. Lorsqu’il ne refusait pas de se nourrir, il refusait de parler, quand ce n’était pas ça, c’était autre chose. Mais ce qui l’avait le plus marquer dans son adolescence était quand ses parents en avaient eut assez de lui, qu’ils l’avaient abandonné dans l’orphelinat le plus proche qui s’avéré être une bâtisse en ruine qui menaçait de s’écrouler chaque seconde qui passait.

Il avait alors vécut un an entier dans ce pensionnat avant qu’il ne se mette à tout casser, à détériorer encore plus le matériel alors que celui-ci était déjà dans un sale état. Alors qu’il n’avait que 15 ans, il arriva alors dans son second pensionnat, ayant été viré du précédent, le directeur ne pouvant pas supporter cela. Dans le deuxième, il n’y resta que quelques mois, ayant mordu plusieurs élèves. Il arriva alors dans un troisième orphelinat qu’il quitta le jour de son anniversaire, alors qu’il avait tout juste 16 ans. Histoire de s’offrir un beau cadeau, à l’aide de feutre, le jeune homme avait tagué des obscénités sur les murs, dans les toilettes. Bref il avait tagué aussi bien à l’extérieur de la bâtisse que dans celle-ci. C’est à ce moment là que son caractère se dégrada. Alors qu’il en était à son quatrième pensionnat, il n’y resta que deux mois à peine. Il devenait de plus en plus insupportable violent. Il ne supporter plus ces endroits, il voulait être enfin libre et ce disait que si plus personne ne voulait de lui, on lui foutrait enfin la paix.

Ce fut seulement à son cinquième orphelinat qu’il comprit que tout ce qu’il faisait ne servait à rien, qu’on ne le laisserait jamais en paix. Il se calma alors, ne faisant plus aucune bêtise, tout du moins pour le moment. Il se contenter juste de se nourrir et de retourner dans sa chambre pour rester tranquille, attendant patiemment sa majorité. Hélas, il se lassa bien vite de cette bâtisse ainsi que de ses pensionnaires. Le seul moyen pour lui de partir était de faire la bêtise du siècle. Bien entendu, le jeune homme regorgé d’imagination, il ne tarda pas alors à trouver une sublime idée qui fit qu’il fut viré automatiquement. Cet orphelinat là était donc sa dernière chance, il espérait qu’il s’y plairait enfin … Il verrait bien. Au pire, il tenterait de fuir et s’il n’y arriverait pas, il ferait comme toutes les autres fois, il forcerait le directeur ou la directrice à le viré, ce qui ne serait certainement pas difficile vu son imagination. Erwan était capable de tout, du meilleur comme du pire. Ce jeune homme n’avait pas réellement de limite. Ses parents ne l’avaient pas bien élevé, il fallait le dire, alors il faisait tout ce dont il avait envie, sans pour autant être quelqu’un de méchant.

« J’en sais rien … C’es bien partie pour … »

Erwan venait d’être tiré de ses pensées par le jeune homme qui semblait avoir finit de s’occupé. Bah, ce n’était pas grave, de toute manière, il en avait assez de ressassé sans cesse le passé. Il était temps qu’il aille de l’avant et laisse le reste de côté, sinon jamais il ne changerait, bien qu’il n’avait pas vraiment envie de devenir le petit garçon parfait, l’élève model. En effet Erwan savait comment ça se passer. En général, on était sensé les accueillir, leur expliquer les règles de l’orphelinat mais pas celui-ci on aurait dit … Bah, il allait tenté d’être encore patient et si vraiment personne ne venait, il se démmerderait et partirait à ‘l’aventure’ pour explorer cette grande bâtisse pour pouvoir enfin se retrouver.

[Fin merdique, désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Admin
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Dim 4 Mar - 13:07

[Vrément désolé pour le retard, mais quand on est privé d'ordi c'est pas toujours facile de y allé en douce]

Alexiel avait passé toute le journée dans le labyrinthe,
elle aimait se promener dans les allées, bien sur elle connaissait le chemin de la sortie,
mais pour s'amuser elle faisait tout les chemins, histoire de passer le temps.
Quand t-elle en eu marre, elle se décida à prendre le chemin de la sortie
et se dirigea vers une porte à l'arrière du chateau,
l'ouvrit et rentra laissant la porte derrière elle se refermer toute seul
puis se dirigea vers son bureau pour voir quand le nouveau devait arriver.

Quand t-elle fit arrivée à son bureau, elle ouvrit la porte, ne la referma pas derrière elle,
et se dirigea vers son bureau ou un tas de paperasses étaient posés un peu en vrac sur le bureau.Elle chercha sa fiche et quand t-elle eu enfin trouvé elle regarda la date de son arrivé.

Elle s'exclama:


"HHAAAAAA!!!! nan mon dieu c'est possible c'est aujourd'hui, chui en retard il
est peut-être déja dans le hall et il attend peut-être depuis lontemps."


Elle lacha sa feuille et sortie de son bureau sans fermer la porte et partie au tripple galop dans les couloirs du chateau pour se rendre dans le hall.
Elle arriva enfin dans le hall et arreta de courir quand t'elle vit 2 personnes!


*Tient c'est bizare qu'il y ait 2 personnes, je n'ai ressus que une fiche
d'un nouveau pas deux ?*

Elle se dirigea vers ses 2 personnes qui devaient déja attendre
depuis lontemps en ce tordant légèrement les mains:


"Escusez moi pour mon retard j'avait complètement oublié que c'était
aujourd'hui que je recevais du monde."


Elle fit une pause après s'être excusée puis continua de parler en regardant les 2 garçons,
elle reconnut Erwan mais le deuxième garçon avec des cheveux rose elle n'avait
jamais eu sa fiche elle le regarda lui avec un air étonné:


"Bon normalement je devais avoir que un garçon donc toi Erwan, je supose?"

En regardant celui avec les cheveux bleus avec des lunettes puis elle tourna la tête vers
l'autre et dit:


"Mais toi par contre je n'ai jamais eu ta fiche, mais ne t'en fait pas si je ne les
pas reçue c'est que tu es venus de ton plein gré ici et je ne vais pas de chasser de mon château tu es le bienvenus ici"


Puis elle reprit un air doux et dit avec un petit sourire:

"Bon je me présente je m'apelle Alexiel et je suis la directrice de se château, je vais
vous montrez les chambres des pensionnaires et c'est moi qui vous placerais, quand
vous serez bien installé vous avez la possibilité d'aller reconnaitre les lieux histoire de
bien connaitre le chateau, et puis si vous avez un probleme n'hésitez pas à venir me voir
dans mon bureau qui se trouve à cet étage là il est à côté du bureau du psy, il s'appelle Toshiya et si vous avez quoi que se sois comme probleme n'hésitez pas
non plus à aller le voir il fait très bien son boulot!"


Quand t-elle eu terminé de parler elle se retourna et commenca à leur montrer
le chemin des dortoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoji
Jardinier
avatar

Masculin Nombre de messages : 226
Age : 30
Localisation : dans les nuages
Petit(e) ami(e) : POurquoi faire ?
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Shoji arrive...   Mar 13 Mar - 18:44

Même si Shoji se montrait légèrement plus sérieux Erwan restait….mystérieux, en même temps Shoji ne lui ayant pas demandé de raconter sa vie ( et même si il l’avait fait qui raconterait sa vie au premier venu ? ) donc en même Sho’ n’avait pas posé une question auquel on pouvait attendre une longue réponse donc il ne devait pas se plaindre, d’ailleurs il ne se plaignait jamais ! Sa ne l’avançait pas en tout cas ce ‘c’est bien partit pour’ ok et ils faisaient quoi maintenant ?…Avant qu’il ne trouve un truc stupide ou intelligent a dire, il vit une jeune femme arriver….

Shoji l’écouta attentivement se présenter et s’excuser aussi, bah c’était pas si grave il avait fait connaissance avec Erwan en attendant ( enfin façon de parler si on peut tant sois dire qu’ils ont fait connaissance ) il avait même pu en faire un portrait, il afficha un sourire enfant détaillant cette directrice donc…jeune femme assez belle en passant…Comme celle qu’on voyait sur les affiches, alala Shoji qui n’était quasiment jamais sortit de chez lui avait des pensés parfois un peu…enfantine mais sa changerait espérons le !

Il dodelina de la tête ne l’interrompant pas, au moins une chose qu’il savait faire écouter, il n’était pas du genre a couper la parole au gens, il pouvait être bavard oui mais sa veut pas dire qu’il était impoli ou autre, le vieux lui avait appris sa le respect, et puis être attentif pouvait se révéler une bonne chose, considérer son interlocuteur était une chose importante, un moyen aussi de ne pas se le mettre a dos dès le départ…

Elle attendait qu’une seule personne ? Ah…pas lui ? ah…Shoji se renfrogna un pu en se rendant compte qu’elle le prenait pour un gosse…était il sensé dire qu’il était le nouveau jardinier ? Il se balança sur un pied se mordant la lèvre…Non pas qu’il ne voulait pas avoir un statut d’orphelin mais il avait trop besoin de cet argent alors merde ne pouvait on voir en lui l’adulte cette fois ci ? C’est vrai c’était très blessant tout sa !


« Je suis le nouveau jardinier…Enfin j’avais envoyé une lettre en voyant que vous en cherchiez un, et on m’as répondu oui…peut être était ce votre secrétaire et il a oublié de vous le dire ?…Enfin j’ai 19 ans, je suis pas un orphelin sans abri ! »

Enfin si il l’était mais là n’était pas la question, il la suivit vers les chambres puisqu’elle les y emmenait, sa vous étonnait einh qu’il ait 19 ans ? Bah ouais désolé de vous décevoir, il était là pour travailler et pas autre chose,…sinon jamais il ne retrouverait son frère !

[ c'est court TT Am sorry...la suite au chambre je suppose ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shoji arrive...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shoji arrive...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Arrive en furie [PV Céline]
» J'arrive pour tous vous embêter ?
» Pourquoi c'est toujours à moi qu'arrive ce genre de choses? (demande de RP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat de Kamakura :: Rez-de-chaussée :: Hall-
Sauter vers: